Accueil Football "Nous avons de gros problèmes", déplore Guardiola avant le choc de la FA Cup...

"Nous avons de gros problèmes", déplore Guardiola avant le choc de la FA Cup avec Liverpool

guardiola - lagospost.fr
Publicité

Le manager de Manchester City, Pep Guardiola, a admis que son équipe avait de "gros problèmes" après s'être blessée lors de sa victoire en UEFA Champions League contre l'Atletico Madrid.

Les leaders de la Premier League ont obtenu une place en demi-finale après un affrontement fougueux 0-0 au match retour à Madrid, ce qui leur a valu une victoire 1-0 au total.

Kevin De Bruyne et Kyle Walker se sont tous les deux blessés tandis que Phil Foden a quitté le terrain lourdement bandé et avec leur affrontement en demi-finale de la FA Cup contre Liverpool en titre dans quelques jours, Guardiola pense que son équipe est dans la soupe.

"Nous avons de gros problèmes", a déclaré Guardiola à BT Sport.

"Nous ne pouvons pas oublier que nous avons disputé il y a trois jours un match difficile contre Liverpool. Nous sommes venus ici, nous avons beaucoup de blessés. Je ne sais pas ce qui va se passer dans les prochaines semaines mais aujourd'hui nous allons célébrer.

"C'est la troisième fois dans l'histoire de Manchester City que nous sommes en demi-finale de la Ligue des champions et c'est un grand succès pour nous d'y être."

Bien que Guardiola n'ait pas révélé la gravité des blessures, il n'avait également "rien à dire" sur le vilain incident qui s'est ensuivi à la fin du match mercredi soir.

Le match s'était terminé dans la rancoeur et l'amertume avec des échauffourées sur le terrain et dans le tunnel.

Tout a commencé lorsqu'une mêlée de nombreux joueurs des deux côtés a éclaté sur le terrain après que Felipe ait donné un coup de pied à Foden. Le défenseur de l'Atletico Stefan Savic a été vu en train de tirer les cheveux du remplaçant inutilisé de City Jack Grealish après que le couple eut échangé des mots.

Felipe a été expulsé pour son implication. Le brouhaha, cependant, a continué dans le tunnel car les joueurs devaient être séparés.

Des images télévisées montraient des jets d'objets et la police serait intervenue pour rétablir l'ordre.

Interrogé sur les incidents lors de sa conférence de presse d'après-match, Guardiola a simplement répondu qu'il n'avait "rien à dire".

Mais avait ceci à dire lorsqu'on l'a interrogé sur la blessure à la tête que Foden a subie lors d'un autre mauvais défi de Felipe en première mi-temps, Guardiola a déclaré: "Je ne parle pas non plus des arbitres ou des adversaires."

Il a également été suggéré que du liquide avait été jeté sur Guardiola alors qu'il se dirigeait vers le tunnel.

Il a dit: "Tout le monde a vu l'action mais je n'ai rien à dire."

Guardiola, cependant, s'est concentré sur l'effort déterminé de ses joueurs pour revendiquer un résultat au milieu d'une provocation féroce et d'une atmosphère intimidante.

"Ils nous ont beaucoup poussés", a déclaré Guardiola. "L'Atletico a été excellent en seconde période et nous avons oublié de jouer. Nous étions en grande difficulté et ils ont eu des occasions de marquer.

« Nous avons eu une ou deux occasions franches en première mi-temps mais en seconde période du match retour, elles étaient bien meilleures. Mais en même temps, on a défendu avec tout.

« Nous avons dû nous adapter. On ne pouvait pas avoir le ballon et on sentait la pression. Nous sommes en demi-finale et c'est un exploit incroyable pour notre club.

L'entraîneur de l'Atletico, Diego Simeone, comme son homologue, a également refusé de commenter beaucoup les polémiques.

Simeone a déclaré: «Je pense toujours que la justice devrait être mise en œuvre par d'autres personnes. C'est l'arbitre qui doit rendre justice.

Concernant la performance générale de son équipe, Simeone a déclaré : « Nous sommes déçus car nous sommes sortis. Vous voulez toujours gagner, peu importe comment vous gagnez. Gagner est la chose la plus importante.

"Mais bien sûr, c'était une rencontre très difficile contre un rival extraordinaire. Nous avons contenu leur force et ils n'ont eu que quelques occasions.

"Nous avons mieux joué en deuxième mi-temps et créé des occasions qui auraient pu nous permettre de gagner mais nous n'avons pas été cliniques."

Publicité
Article précédentFTAN et SON rencontrent LASG sur le classement uniforme des hôtels au Nigeria
Article suivant"FG révélera ceux qui sont à l'origine de l'attaque du train Abuja-Kaduna" - Gen Magashi

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..