Accueil National Le vice-président, Yemi Osinbajo, se déclare à la présidence et énonce les raisons

Le vice-président, Yemi Osinbajo, se déclare à la présidence et énonce les raisons

Osinbajo - lagospost.ng
Publicité

Le vice-président du Nigéria, le professeur Yemi Osinbajo, a officiellement déclaré son intention de se présenter à la présidence lors des élections de 2023.

On s'attend à ce qu'il concoure sous l'égide du All Progressives Congress, APC, et à ce moment-là, il devra affronter son "père politique", Bola Tinubu, qui est un pilier de l'APC, et a également déclaré son intention de briguer le même poste.

La déclaration d'Osinbajo est la déclaration officielle, après que de nombreuses rumeurs sur son intention aient été rendues publiques à plusieurs reprises au cours des dernières semaines.

Le vice-président, dans sa vidéo de déclaration, a déclaré qu'il avait visité pratiquement tous les gouvernements locaux du Nigéria et qu'il pensait que toutes les expériences qu'il avait vécues devraient être mises à profit du Nigéria et de ses habitants.

Lire le discours complet ci-dessous :

Chers Nigérians, au cours des sept dernières années, j'ai été vice-président d'un véritable patriote nigérian, serviteur de la nation en temps de guerre et de paix et homme intègre, le président Muhammadu Buhari. Nous avons, ensemble, traversé certaines des périodes les plus difficiles de l'histoire de notre pays, mais nous sommes restés concentrés sur la sécurisation du pays, la fourniture d'infrastructures et la croissance de notre économie. Comme stipulé par la Constitution nigériane, notre mandat prendra fin l'année prochaine.

 

Au cours de cette période de sept ans, j'ai servi le gouvernement à plusieurs titres et j'ai, sous la direction de Monsieur le Président, représenté notre pays dans des engagements internationaux sensibles de haut niveau. J'ai visité pratiquement toutes les administrations locales du Nigéria. J'ai visité des marchés, des usines, des écoles et des fermes. J'ai été dans des communautés agricoles, minières et pétrolières du Delta, à Kebbi, Enugu, Borno ; Rivières, Plateau et Ondo ; et dans tous les autres États de la fédération, à l'écoute des diverses expériences et aspirations de notre peuple.

 

J'ai rendu visite à nos vaillantes troupes dans le Nord-Est et à nos frères et sœurs dans les camps de personnes déplacées. J'ai ressenti la douleur et l'angoisse des victimes de conflits violents, d'attentats terroristes, d'inondations, d'incendies et d'autres catastrophes. J'ai été dans les maisons de nombreux Nigérians ordinaires dans diverses régions du pays. J'ai rencontré nos techprenuers à Lagos, Edo et Kaduna, avec nos acteurs de Nollywood et Kannywood ; avec nos musiciens de Lagos, Onitsha et Kano. Et j'ai parlé à des petites et grandes entreprises.

 

Je me tenais là où ils se tenaient et je me suis assis là où ils étaient assis. Je connais leurs espoirs, leurs aspirations et leurs peurs ; et je crois que dans ces espoirs et aspirations se trouvent les graines du grand Nigeria que nous désirons tous.

 

Je crois que la raison même pour laquelle le Dieu Tout-Puissant m'a donné ces expériences, ces idées et ces opportunités, c'est qu'elles doivent être mises à l'usage de notre pays et de son grand peuple.

 

C'est pourquoi je déclare aujourd'hui, avec la plus grande humilité, mon intention de me présenter à la présidence de la République fédérale du Nigéria, sur la plate-forme de notre grand parti, le All Progressives Congress, APC.

 

Si par la grâce de Dieu et la volonté du peuple, j'en ai l'opportunité, alors je crois que nous devons d'abord achever ce que nous avons commencé, en transformant radicalement notre architecture de sécurité et de renseignement ; achever la réforme de notre système judiciaire en mettant l'accent sur une rémunération et un bien-être adéquats du personnel judiciaire, en garantissant la justice pour tous et le respect de l'État de droit, en faisant progresser rapidement le développement de nos infrastructures, en particulier l'électricité, les routes, les chemins de fer et la connectivité à large bande. Fournir un excellent environnement pour que les entreprises prospèrent ; faire passer la révolution agricole au niveau supérieur, en particulier la mécanisation et le développement de la chaîne de valeur de la ferme à la table.

 

S'assurer que le gouvernement, ses agences et ses régulateurs servent la communauté des affaires, créer une économie technologique qui fournira des emplois à des millions de personnes, améliorer nos programmes d'investissement social en un programme de protection sociale à grande échelle, tenir la promesse de sortir 100 millions de Nigérians de pauvreté au cours de cette décennie.

 

Achever la tâche de veiller à ce que tous les Nigérians, hommes et femmes, fréquentent l'école, réformer notre système éducatif pour qu'il soit adapté aux défis de ce siècle, achever la tâche de la couverture sanitaire universelle pour tous et renforcer la capacité des États et des gouvernements locaux à fournir leurs mandats respectifs.

 

Avant tout, nos efforts seront centrés sur la création d'emplois et d'opportunités pour nos jeunes. Je cherche maintenant très solennellement et respectueusement le soutien de mes compatriotes nigérians partout dans ce pays, et de la diaspora, jeunes et vieux, hommes et femmes, dans le grand et passionnant voyage qui nous attend. Je recherche votre propre soutien.

 

Nous allons travailler ensemble, établi par la grâce de Dieu, le Nigéria de nos rêves dans quelques années. Nous bâtirons sur les fondations posées par nos prédécesseurs. Nous devrons avancer, avec beaucoup de rapidité, d'intentionnalité et de persévérance, vers la vision d'une nation prospère, stable et sûre.

 

Je suis convaincu sans aucun doute que nous avons la créativité, le courage, le talent et les ressources pour être la première nation noire sur terre. Faisons maintenant naître les attentes de grandeur conçues des générations avant nous.

 

Construisons un Nigéria où l'homme de Nnewi voit l'homme de Gusau comme son frère, où la femme de Warri voit la femme de Jalingo comme sa sœur, où l'amour de notre nation brûle de la même manière dans le cœur des garçons et des filles de Gboko à Yenogoa. Où partout sur cette terre se trouve la maison de chacun, où nos diversités, nos tribus et nos religions s'unissent plutôt que de nous diviser.

 

Que nos tribus deviennent une seule tribu ; la tribu nigériane, où tous sont traités équitablement, justement et avec respect. Où tous ont un accès égal aux opportunités abondantes que Dieu a accordées à cette nation.

 

Que Dieu bénisse et garde notre République et son grand peuple.

 

Professeur Yemi Osinbajo, SAN, GCON

Vice-président de la République fédérale du Nigéria

Publicité
Article précédentL'actrice de Nollywood, le crash du mariage de Yewande Adekoya après 8 ans, les fans réagissent
Article suivantDes colis de cocaïne retrouvés dans des couettes d'enfants à l'aéroport de Lagos

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..