Accueil Entreprise Le Nigeria a perdu 1.5 milliard de dollars à cause des voleurs de pétrole entre janvier et mars...

Le Nigeria a perdu 1.5 milliard de dollars à cause des voleurs de pétrole entre janvier et mars — Mele Kyari

milliards - lagospost.ng
Publicité

Mele Kyari, directeur général du groupe Nigeria National Petroleum Corporation (NNPC) Ltd, a déclaré que l'administration du président Muhammadu Buhari avait perdu 1.5 milliard de dollars à cause des voleurs de pétrole entre janvier et mars 2022.

M. Buhari est le ministre des ressources pétrolières du Nigeria. Timipre Sylva, un chef de son APC au pouvoir, le remplace.

M. Kyari a révélé la perte d'un milliard de dollars jeudi à Abuja lorsqu'il a comparu devant le comité de la Chambre des représentants sur le pétrole en amont, enquêtant sur la perte de la production de pétrole brut du Nigéria à la suite d'un vol.

Pendant ce temps, les législateurs ont exhorté M. Buhari à déclarer l'état d'urgence dans le transport du pétrole brut et ont rendu obligatoire la surveillance stricte des pipelines.

Le patron de la NNPC a révélé que le pays avait perdu plus de 1.5 milliard de dollars à cause du vol de pétrole entre janvier et mars 2022, appelant à des tribunaux spéciaux pour démasquer les responsables du raffinage illégal de pétrole brut.

« Nous devons avoir des tribunaux spéciaux pour juger ceux qui sont derrière cette affaire. C'est une entreprise d'élite. Ce n'est pas fait par les pauvres », a-t-il déclaré.

Il s'est dit préoccupé par la perte de la production de pétrole brut due aux activités des vandales et des voleurs de pétrole, ajoutant que des mesures de sécurité sévères étaient envisagées pour rétablir la situation de la production et améliorer les revenus.

Il a également mentionné que les efforts étaient à la vitesse supérieure pour s'assurer que la situation était résolue, soulignant qu'il y aurait d'énormes progrès dans les deux prochains mois.

M. Kyari a déclaré que les voleurs et les vandales avaient rendu certaines des installations inutiles car les activités des vandales et des voleurs avaient atteint un niveau tel que la NNPC a dû fermer certaines installations.

Selon lui, la NNPC ne peut plus maintenir la production comme prévu en raison des activités des voleurs de pétrole et des vandales.

"Il est arrivé à un niveau où nous ne pouvions recevoir que 300 barils par jour", a-t-il déclaré.

(NAN)

Publicité
Article précédentL'immigration nigériane condamne les activités illégales des migrants à Falomo, jetée de Liverpool
Article suivantLe chanteur de gospel, Osinachi Nwachukwu, serait mort

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..