Accueil Lagos LASTMA invite un passager blessé à Lagos, la victime demande 500 millions de nairas

LASTMA invite un passager blessé à Lagos, la victime demande 500 millions de nairas

LASTMA - LagosPost.ng
Publicité

L'Autorité de gestion du trafic de l'État de Lagos (LASTMA) a invité Rejoice Udoh, le perruquier blessé à l'œil par un responsable de l'agence, pour un règlement.

Selon les premières informations, la jeune femme de 22 ans a été blessée lors d'une attaque contre un bus commercial dans lequel elle est montée.

Un responsable de LASTMA, identifié comme Kehinde, aurait brisé le miroir du bus pour une infraction au code de la route, alors que le verre éclaboussait son œil gauche.

Udoh a ensuite été référée à l'hôpital universitaire de Lagos, Idi-Araba, où elle a été admise pour traitement.

Après l'incident, la victime a exigé que l'agence de la circulation lui verse une somme de 500 millions de nairas à titre de compensation.

Son avocat, Festus Ogun, dans une lettre à LASTMA, a déclaré qu'Udoh avait subi des blessures mettant sa vie en danger.

La lettre disait en partie: «C'est le mémoire de notre client que le 19 janvier 2022, vers 6 heures autour de la région de Jibowu dans l'État de Lagos, votre fonctionnaire, identifié comme Kehinde Idowu, pour des raisons peu claires, a violemment, de manière injustifiée et violemment brisé le côté miroir du bus transportant notre cliente, ce qui a immédiatement entraîné des blessures potentiellement mortelles à l'œil droit.

"L'œil de notre cliente saignait abondamment jusqu'à ce qu'elle soit plus tard transportée d'urgence dans un hôpital voisin, où elle a été rejetée, compte tenu des graves dommages causés à son œil par votre fonctionnaire, puis renvoyée à l'hôpital universitaire de Lagos, Idi-Araba, où elle suit actuellement un traitement.

Ogun a déclaré que "l'attaque vicieuse" contre sa cliente était une violation de ses droits.

"Notre cliente a subi de graves dommages, une douleur atroce, une agonie mentale, un traumatisme psychologique et une perte de sommeil excessive causée par ses yeux blessés - une forme de torture en vertu de nos lois en vigueur - tous résultant des blessures que lui a causées votre fonctionnaire.

« À la lumière de ce qui précède, nous avons l'instruction de notre cliente d'exiger et nous vous demandons par la présente ce qui suit : le paiement de la somme de 500 millions de nairas en compensation de la violation arbitraire de ses droits fondamentaux », ajoute la lettre.

L'avocat a également exigé des sanctions du fonctionnaire et des excuses écrites à Udoh, qui devraient être publiées dans un journal national.

Dans sa réaction à la demande, l'agence de la circulation a invité Udoh et son avocat pour une réunion prévue jeudi.

La lettre a été signée par le directeur des affaires juridiques de LASTMA, Kehinde Akerele.

"Compte tenu de vos demandes, l'agence sollicite votre coopération et votre indulgence pour vous rendre disponible, ainsi que votre client, pour une réunion de routine afin de délibérer sur toutes les questions soulevées pour une résolution à l'amiable", a ajouté Akerele.

S'adressant à une source lundi, l'avocat de la victime a déclaré que son client honorerait l'invitation, ajoutant que ses demandes étaient toujours valables.

La victime a également déclaré que sa cliente ressentait toujours une douleur atroce à l'œil gauche.

"Je ne me sens pas mieux du tout. L'œil ne guérit pas », a-t-elle déclaré, ajoutant qu'elle avait eu un autre rendez-vous avec son médecin vendredi dernier.

Publicité
Article précédentLa pénurie de carburant se poursuivra jusqu'à ce que les dépôts se réapprovisionnent – ​​Marketers
Article suivantTout ce que vous devez savoir sur la fièvre de Lassa et comment la prévenir

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..