Accueil métro LASG éclaire les résidents sur les violences sexuelles et sexistes

LASG éclaire les résidents sur les violences sexuelles et sexistes

lagos-lagospost.ng
Publicité

Dans le cadre de ses efforts continus pour lutter contre toutes les formes de violence domestique et sexuelle à Lagos, l'Agence de lutte contre la violence domestique et sexuelle (DSVA) a tenu sa réunion mensuelle du gouvernement local dans la zone de gouvernement local du continent pour sensibiliser les résidents contre les violences sexuelles et sexospécifiques. violence fondée sur la violence (SGBV) dans l'État.

S'exprimant lors du forum, la secrétaire exécutive de la DSVA, Mme Lola Vivour-Adeniyi, a déclaré que l'assemblée publique sur le thème : "C'est à nous de mettre fin à la violence sexuelle et sexiste", est la quatrième de la série des réunions du gouvernement local. Hall Meetings visant à sensibiliser les membres de la communauté à la base.

Elle a exhorté les participants à se considérer comme des spectateurs actifs chargés de la responsabilité de signaler les cas de violence sexuelle et domestique dans leur voisinage, réitérant la nécessité de sensibiliser régulièrement les membres du public sur les différentes formes de VSBG.

Pour sa part, la présidente exécutive du gouvernement local de Lagos Mainland, l'hon. (Mme.) Omolola Essien a assuré les participants de l'engagement du gouvernement local à veiller à ce que toutes les parties prenantes concernées collaborent pour débarrasser l'AGL de Lagos Mainland de la menace de la violence sexuelle et sexiste (SGBV).

Contribuant également, le président du gouvernement local de Yaba, l'hon. (Dr.) Kayode Omiyale, représenté par M. Michael Olufemi Babalola, le responsable des ressources humaines, a rassuré les participants sur l'engagement de son administration à veiller à ce que Yaba éradique toutes les formes de violence sexuelle et sexiste dans la communauté.

Dans sa remarque, l'officier de police divisionnaire du quartier général de la police divisionnaire de Denton, Ebute Metta, SP Joseph Egwuonu, a encouragé les résidents de la zone de gouvernement local à signaler les incidents de SGBV, car le personnel de police est régulièrement formé sur les moyens de répondre à de tels cas.

Prenant également la parole lors du forum, la coordinatrice du réseau de protection de l'enfance, Mme Ronke Oyelakin ; Le directeur du centre, Women at Risk International Foundation (WARIF), le Dr Aniekan Makanjuola et le médecin hygiéniste du Mainland LGA, le Dr Yesufu Baqiah, ont informé tous les participants des effets de la violence sexuelle et domestique sur les victimes ainsi que sur la société dans son ensemble, informant que le gouvernement de l'État a mis à disposition des ressources pour prendre en charge les victimes.

Ils ont donc exhorté tout le monde, y compris les victimes, à appeler le numéro vert : 08000333333 pour signaler les cas d'abus. La réunion a réuni plus de 200 parties prenantes, issues de Lagos Mailand LGA, de Yaba LCDA, de conseils de développement communautaire, d'autorités de développement communautaire, d'hommes et de femmes du marché, de chefs religieux, de chefs communautaires, d'artisans et de capitaines d'industrie, entre autres.

Publicité
Article précédentUn père de Lagos viole constamment sa fille adolescente pendant un an
Article suivantToiles Sanwo-Olu pour un environnement plus sûr

Laisser un commentaire

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les spams. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires..